equipe_3dmorphoz

3D Morphoz : conquérir le monde… en commençant par Reims !

logo_3dmorphozC’est son expérience de gérant de société de communication rémoise qui convainc Jean-Baptiste Ohl des potentialités commerciales de la technologie de l’impression 3D en BtoB comme en BtoC. Il se lance alors dans un projet autour de cette technologie, très vite rejoint par Mehdi Sellami, doctorant puis enseignant-chercheur en biologie à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, qui entrevoit déjà, lui, les possibilités offertes par la bio-impression. Créée il y a bientôt 2 mois, 3D Morphoz n’envisageait pas sa création ailleurs qu’à Reims.

Interview de son plus jeune associé, Mehdi Sellami.

Quelle est exactement l’activité de 3D Morphoz et quelle est son offre ?

3D Morphoz est une société de services en impression 3D. Son offre couvre l’ensemble des besoins, à savoir :

  • la modélisation d’objets (conception des fichiers 3D)
  • l’impression d’objets
  • la vente de matériel (imprimantes, scanners, logiciels)
  • la location de matériel
  • la formation selon plusieurs niveaux (découverte, débutant, avancé).

Notre grande différence c’est notre présence physique avec une boutique pour accueillir nos clients. A Reims, nous sommes le tout premier interlocuteur pour répondre à tous les besoins couverts par notre offre. A ce jour, la majorité de nos concurrents sont ailleurs et ne sont présents que par Internet, ce qui ne leur permet pas d’avoir une offre aussi large que la nôtre.

 

A qui s’adresse votre offre ?

Notre marché le plus large, c’est le grand public. Nous proposons des objets personnalisés (coques de téléphone, objets de décoration…), la réparation de pièces qu’on ne trouve plus sur le marché (une poignée de frigo, un cache-pile de télécommande…), ou des pièces impossibles à fabriquer autrement. On pense, même si on manque de recul pour en être sûr, que cela représente 50% environ de notre clientèle.

L’autre marché, c’est le BtoB. C’est un marché en plein essor avec des besoins exprimés et conscients qui n’en sont qu’au démarrage. Les potentialités sont finalement encore impossibles à évaluer. Pour préciser ce marché qui est très large, nous avons pu bénéficier d’un outil très pragmatique « Vianovéo » [ndlr : partenaire d’Innovact, voir ici]. Nous avons décidé de cibler en priorité les agences de communication, les cabinets d’architectes, les laboratoires de R&D et les bureaux d’études. Même s’il est bien évident que nous restons à l’écoute du marché dans son ensemble et gardons à l’œil tout nouveau besoin / marché qui se dessinerait, et répondons à toute demande !

 

Vous nous avez dit rencontrer une difficulté particulière dans votre commercialisation ?

Oui : le grand public s’étonne beaucoup de nos tarifs. Mais nous n’avons aucune difficulté à l’expliquer et le faire accepter : le principe-même de l’impression 3D, c’est de répondre aux besoins les plus personnalisés. Il faut bien se dire qu’on offre des pièces totalement uniques et inédites, et que ce n’est donc en rien comparable à de la fabrication en série. Le prix variera en fonction de 3 choses : la taille de la pièce, donc la quantité de matière nécessaire, la durée d’impression, et la modélisation du fichier 3D, ce qui est d’ailleurs le plus onéreux. Si le fichier 3D est disponible en ligne, alors c’est beaucoup moins cher.

 

Parlez-nous de votre actualité ?

Aujourd’hui, nous finalisons la création de l’entreprise du point de vue administratif.

Ensuite, notre urgence actuellement, c’est de trouver un local. C’est le cœur de notre positionnement et ce qui nous permettra de lancer notre communication pour nous faire connaître auprès du grand public et dérouler l’ensemble de notre offre. Nous avons un certain nombre de contacts et de négociations en cours, et nous espérons être installés d’ici quelques semaines.

Enfin, comme je viens de l’évoquer, nous allons lancer notre communication. D’ailleurs, notre participation récente au concours Start’In’Com organisé par la fédération Start’In’Bloc nous a donné un sérieux coup de main en nous offrant un nouveau logo, un environnement graphique, des cartes de visite, et au-delà de cela, une mise à plat de notre stratégie d’accès marché, des mises en relation essentielles, et une très belle visibilité dans la presse, sur les réseaux sociaux et tout simplement en bouche-à-oreille. Une belle base pour notre lancement ! Nous sommes en train de finaliser notre site Internet ce qui permettra à chacun de retrouver toutes les infos pour nous trouver et contacter. A noter aussi que nous préparons une très belle opération avec le Stade de Reims !

 

Reims est la destination de votre choix pour créer votre start-up : pourquoi ?

Oui, c’est un impératif pour nous de commencer ici. Ce n’est pas seulement parce que nous en sommes originaires tous les deux et qui fait que, conscients des possibilités offertes par la technologie 3D, nous avons à cœur de proposer ce service aux rémois.

Quand nous avons lancé le projet, il n’y avait absolument aucun autre concurrent sur ce territoire. Aujourd’hui, le seul présent n’en est pas vraiment un puisqu’il s’agit d’une maison connue de bureautique qui a simplement mis à disposition de ses clients une imprimante 3D. Celle-ci n’est pas de la qualité de notre matériel, et en plus la société ne propose pas du tout la palette de notre offre. Un autre acteur présent est le FabLab de Charleville-Mézières, qui est pour nous un partenaire bien plus qu’un concurrent, et qui nous a d’ailleurs aidé dans notre phase d’étude.

Et puis au-delà de cela, Reims est parfaite pour y installer sa start-up : située à 45 minutes de Paris et donc de clients et partenaires potentiels importants, c’est une ville à taille humaine où il fait vraiment bon vivre tant professionnellement que personnellement, y compris avec une famille. La politique de la ville et de Reims Métropole, tout comme de l’ensemble des acteurs qui y sont présents est entièrement tournée vers les entrepreneurs et leurs besoins, chacun est à l’écoute de nos besoins. C’est un excellent climat pour s’installer. Nous ne nous sommes jamais retrouvés ou sentis seuls dans cette aventure. D’abord accompagnés par Potentiel CA, rencontré lors d’Innovact Forum et des Assises Recherche & Entreprises en 2014, nous avons rapidement été reçus et coachés par Innovact Center ; nous avons eu la chance d’être sélectionnés pour le Start’In’Com ; les acteurs comme Pôle Emploi, la BGE et KPMG nous prodiguent leurs conseils, nous font profiter de mises en relation ; nous avons même reçu un prêt d’honneur de Initiatives Marne Pays Rémois. Tous ces gens ne font pas juste ce qu’ils ont à faire comme dans une grande ville comme Paris, ils nous « chouchoutent », nous offrent de l’écoute, de l’humain, du conseil. Nous ne sommes pas des numéros. C’est précieux.

 

Vous êtes accompagné par Innovact center : que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Label_InnovactCenter

Dès le départ, Innovact Center s’est naturellement imposé à nous comme notre principal interlocuteur sur le territoire. Notre chargé de mission coordonne notre dossier et nous oriente au fil du temps vers le bon interlocuteur, au bon moment, avec les bons conseils et bonnes méthodes. Nous gagnons en temps, en crédibilité et en efficacité. La réactivité et disponibilité de l’équipe sont indéniables. Là encore, on est vraiment « chouchouté », même s’il ne s’agit pas d’assistanat et que nous restons totalement maîtres de notre projet, de nos choix et décisions. Mais nous les prenons en connaissance.  Et puis être suivis et accompagnés par Innovact Center, c’est pour nous aussi une façon de ne pas s’endormir et d’avancer selon les étapes définies sans perdre du temps, de se challenger en fait, en respectant les délais et en identifiant des choses auxquelles on ne pense pas forcément.

 

C’est quoi la suite ?

Très vite, l’ouverture de notre boutique pour lancer complètement notre communication et commercialisation. Devenir ainsi LA référence rémoise et régionale de l’impression 3D pour tous. Puis s’installer dans d’autres villes françaises de taille similaire à Reims. Et je l’espère, l’international !!!!

Pour contacter 3DMorphoz en attendant la boutique : contact@3d-morphoz.com et http://www.3d-morphoz.com/ sans oublier les réseaux sociaux sur lesquels vous pouvez suivre leur actualité quotidiennement.

Au sujet de l’intérêt de s’installer en Province : voir aussi cet article de l’express.