Un centre inédit d’expertise 3D et de matériaux près de Reims

Le 15 novembre dernier, l’équipe du CRITT-MDTS de Charleville nous a chaleureusement accueillis dans ses locaux pour une visite privée de l’ensemble des moyens 3D localisés au CRITT-même, mais aussi du pôle formation des Industries Technologiques avec la plateforme Platinium 3D, l’IFTS et le FabLab. David Rodriguez, porteur du projet Reccal nous accompagnait : il a pu bénéficier d’une rencontre privée pour étudier ses besoins et imaginer des collaborations pour faire avancer le développement de son produit.

Le CRITT-MDTS est l’un des 200 Centres Régionaux d’Innovation et de Transfert de Technologie existant en France : situé à Charleville-Mézières, il est spécialisé dans les Matériaux, Dépôts et Traitements de Surface. Il a été créé en 1984, dans le but d’accélérer la capacité des entreprises régionales à innover.

La concentration de technologies et de services autour des matériaux, toutes les possibilités offertes dans un seul et même lieu, associées aux expertises et compétences des équipes en place, les normes et labels auxquels le centre répond, en font un centre unique en France et en Europe. Il met à disposition des entreprises des machines très nombreuses et complémentaires, des moyens multiples de recherche pour des expertises, analyses, essais et tests de matériaux et de surfaces, de poudres et de gaz, etc. Une utilisation possible est l’amélioration de produits par exemple, ou la conception de produits et prototypes répondant aux contraintes des clients industriels. L’intérêt tient aussi dans le fait de pouvoir le faire dans des conditions tarifaires très accessibles (on y fait de la R&D et non de la production).

Grâce à ses labellisations et expertises, le CRITT a une compétence particulière dans le domaine médical et des prothèses humaines.

Le CRITT n’est qu’une partie de l’éco-système présent à Charleville autour de la Fabrication additive et du traitement des matériaux. Ses équipes travaillent en partenariat avec les autres structures partenaires présentes à Charleville-Mézières.

Les compétences du CRITT sont en particulier complémentaires de celles de l’IFTS (Institut de Formation Technique Supérieur) qui forme des ingénieurs à l’ingénierie numérique collaborative autour des matériaux et de la mécanique.  Composante de l’URCA, l’IFTS réunit des chercheurs et laboratoires qui mènent la plupart de leurs projets en collaboration avec des industriels, dans le cadre de projets de transfert de technologies. On y travaille les pièces plastiques céramiques ou en bois, et très prochainement, métalliques. Des projets y sont en cours également autour de l’agrobiologie.

Basé à l’IFTS et au lycée Bazin, nous avons également visité le « Fablab SMART MATERIALS » qui met à disposition de tous (industriels, particuliers, entrepreneurs, designers, étudiants, etc.) des outils de fabrication additive numérique pour des objets en polymère. Une machine de fabrication 3D sable permet notamment de fabriquer des moules à destination de la fonderie.

PLATINIUM3D complète cet écosystème avec une plateforme technologique et scientifique dédiée à l’obtention de pièces métalliques.

Imaginée et mise en place par les partenaires (UIMM, URCA, CRITT, Campus des métiers et des qualifications, Materalia et le Pôle de formation des industries technologiques) avec le soutien financier de l’Europe, l’Etat, la Région Grand-Est, le Département des Ardennes, la Métropole, la CCI des Ardennes et l’UIMM, la plateforme Platinium 3D a ouvert il y a 18 mois. Elle propose des équipements et moyens de recherche de dernière génération. Ouverte à tous (entreprises, laboratoires publics et privés, centres techniques, organisme de formation, …), on peut y fabriquer des pièces métalliques ou plastiques complexes et de tailles réduite ou plus importante, avec des technologies différentes et complémentaires.

Deux des machines présentes permettent la fabrication de pièces extrêmement complexes et de grandes tailles par technologie laser. D’importants investissements, inédits en France, ont permis d’acquérir ces divers moyens, qui rendent ces machines plus adaptées à des projets de forte valeur ajoutée dont le business modèle est déjà viable.

Platinium 3D vise à innover dans les domaines clés de l’outillage, des pièces d’usure et de grandes dimensions. De nouvelles machines sont attendues dans les jours à venir pour compléter les technologies disponibles et multiplier les opportunités pour les acteurs économiques de la région, en France et ailleurs.

Ce que nous souhaitons ajouter…

Ce qui est surprenant dans cette visite, c’est quand on réalise les investissements colossaux réalisés par les partenaires privés et publics, locaux, nationaux et européens, qui ont à la fois anticipé les besoins et technologies d’avenir et dans le même temps, doté le territoire d’un véritable outil d’excellence, labellisé et reconnu par de gros industriels, par exemple dans l’automobile, l’aéronautique, le ferroviaire et le médical.

Par exemple, la technologie des poudres se démocratise depuis 2 ans alors même qu’elle est disponible à Charleville-Mézières pour les acteurs économiques et le monde de la recherche depuis déjà 9 ans !

Cette plateforme carolomacérienne, ses partenaires et financeurs, ses équipes, permettent aujourd’hui de proposer au territoire mais aussi aux industriels français et européens un niveau unique de maîtrise des procédés de fabrication additive.

Un très grand merci à Jean-Marc Popot, directeur général du CRITT-MDTS, Delphine Auzène, Responsable plateforme Poudre et Alain Caniaux, ingénieur chargé de mission, Nicolas Ponsart, Pilote de la plateforme Platinium 3D, Hervé Bonnefoy, enseignant-chercheur à l’IFTS, pour l’organisation de cette journée, leur accueil et cette visite très impressionnante !

 

>> Site du CRITT

>> Site de l’IFTS

>> Site du FabLab

>> Site de la plateforme Platinium 3D