Connect’O : une bonne idée venue sous la douche !

Aujourd’hui, près de 30% de l’eau que nous consommons est gaspillée. Nos ressources ne sont pas inépuisables et il faut veiller à les préserver. Comment éviter un tel gaspillage ? Comment en finir avec les fuites d’eau qui ne sont pas décelées à temps ? Connect’O a la solution ! Cette très jeune start-up développe des capteurs intelligents, qui, branchés à une arrivée d’eau, permettent de mesurer en temps réel sa consommation d’eau. Les données sont retransmises sur une application mobile. C’est innovant, ludique et efficace !

Interview de Thomas Schenck, le dirigeant.

Parlez-nous de votre entreprise. Quelle est son histoire ?

Le projet est né à Reims. Notre équipe s’est constituée il y a un peu plus d’un an en octobre 2014. Nous sommes 3 associés : Alexis, Alexandre et moi. Et nous comptons dans notre équipe, Florent qui est notre conseiller.

C’est à l’occasion d’un concours que Connect’o a vu le jour. L’année dernière, Florent, responsable du master informatique à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), a formé une équipe pluridisciplinaire pour participer à un concours dédié aux start-up sur les objets connectés : le défi CISCO. C’est un concours qui récompense chaque année des étudiants et de jeunes entrepreneurs qui utilisent la technologie pour répondre à des enjeux sociaux et environnementaux. Alexis, Alexandre et moi-même avons remporté le concours en avril 2015. Après avoir terminé nos études, nous avons lancé Connect’O en septembre 2015.

 

Que proposez-vous ? A qui le proposez-vous ?

Nous concevons un produit à destination des personnes qui veulent exercer un contrôle sur leur consommation d’eau, ce qui leur permettra par exemple de réduire leur facture. Nous mettons en place des capteurs connectés à internet et positionnés soit sur le robinet soit au niveau de l’arrivée d’eau. Nous créons une appli dans laquelle l’utilisateur trouvera toutes les informations relatives à sa consommation d’eau : il pourra y trouver des conseils et des défis au quotidien. Nous avons pris le soin de développer une appli très ludique et accessible.

 

Parlez-nous de l’équipe et du parcours des créateurs.

Quand j’étais enfant, je prenais des douches très longues, et mon père me le reprochait. Il trouvait que je gaspillais trop d’eau. Pour me convaincre de changer de comportement et réduire ma consommation d’eau, je me suis dit qu’il fallait que je sache exactement combien d’eau je consommais sous ma douche. Cette idée est « venue sous la douche » il y a deux ans, et l’opportunité de créer Connect’O s’est finalement présentée.

Alexis est originaire de la Haute-Marne, et Alexandre de la Marne. Moi, je viens de Charente-Maritime.

Alexis et Alexandre sont diplômés d’un Master 2 administration et sécurité des réseaux obtenus à l’URCA. Moi je suis encore étudiant, je termine un Master 2 Sup Co à Neoma que je validerai définitivement d’ici quelques mois. Nous avons tous eu des expériences multiples en entreprises, et dans des secteurs d’activité variés.

 

Où en êtes-vous du développement ? Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous avons officiellement créé notre entreprise en décembre 2015. Nous avons développé un prototype complet (à la fois le capteur et l’appli) ; les tests ont été très concluants. Aujourd’hui, nous cherchons à améliorer les capteurs afin qu’ils deviennent encore plus performants.

Nous nous sommes attelés à créer un produit vraiment orienté sur les besoins du consommateur avec une appli ludique. Nous sommes très confiants sur notre positionnement sur le marché. A terme, nous souhaitons évoluer sur un marché national.

Nous participons également en ce moment au concours de la Fabrique Aviva. C’est un concours national prestigieux qui rassemble près de 1 100 participants. Nous espérons remporter 50 000 € afin de financer notre développement. Cet argent permettra de fiabiliser nos produits, de les rendre plus ludiques et économiques. Vous pouvez nous soutenir en votant en faveur de Connect’O avant le 19 février, en suivant ce lien :

http://bit.ly/goconnecto

 

Que recherchez-vous aujourd’hui ?

Nous recherchons aujourd’hui des financements. Cela passe par la réussite du concours de la Fabrique Aviva et par la prise de contacts avec des organismes de financement publics (comme Bpifrance) ou privés.

Nous voulons échanger avec les musées et les syndics pour mieux comprendre leurs besoins et répondre au plus près de leurs attentes.

 

Vous intégrez bientôt Innovact Center, que pouvez-vous dire de cette future installation ?

On dit souvent qu’il est préférable d’implanter sa start-up à Paris pour favoriser les échanges, trouver des clients plus facilement… Mais je trouve que ce n’est pas forcément vrai. La qualité des locaux et de l’accompagnement est tout aussi bien en province sinon meilleure.

Nous sommes très contents de venir nous implanter à Reims. Nous avons bénéficié d’un super accueil à Innovact Center et c’est ce qui nous a décidés à venir nous y installer début mars. Nous avons hâte d’intégrer cette communauté de start-up innovantes.

Nous avons fait nos études à Reims donc nous connaissons bien la région. Reims est un territoire dynamique et structuré, réactif et soucieux de son développement. Nous avons une bonne connaissance de l’écosystème. Nous espérons nous intégrer avec succès dans le tissu économique local.

Si vous souhaitez contacter l’équipe de Connect’O, vous pouvez les joindre à ce courriel :

Plus d’informations sur Connect’O :

http://connecto-sys.fr/

Facebook et Twitter