Photo Lydie Venteo Label Histologie

Label histologie, de l’infiniment petit à l’infiniment humain

Logo Label Histologie

Faire de sa passion son métier, c’est le défi que relève au quotidien Lydie Venteo, créatrice de la start-up Label Histologie. En lançant cette entreprise il y a 3 ans à Reims, la ville de ses études, elle ambitionne de mettre ses compétences au service de ses clients, avec qui elle souhaite aussi partager son savoir.

Aujourd’hui demandée par une clientèle internationale et pour assurer son développement, elle est sur le point de s’associer à une autre passionnée d’histologie.

Interview d’une scientifique qui met l’infiniment petit au service de l’Homme

Parlez-nous de votre entreprise ? Quelle est son histoire ?

Label Histologie est née il y a 3 ans et demi. Je suis Lydie Venteo, la créatrice, une passionnée de microscopie depuis près de 25 ans. J’ai collaboré avec de très nombreuses équipes avant de créer ma start-up.

Je me suis rendu compte au cours de mes nombreuses collaborations que l’histologie est une discipline importante qui évolue très rapidement avec les progrès techniques mais difficile à optimiser car non enseignée dans les cursus classiques.

Lors de sa création, j’ai voulu regrouper 3 domaines complémentaires, à savoir : la formation professionnelle / le conseil / la prestation technique.

Afin de démarquer mon offre dès le départ, j’ai souhaité la focaliser sur le conseil et la formation à façon, car cela n’existait pas dans cette discipline en France.

Depuis tout récemment, j’ai en plus des demandes de prestations techniques ce qui complète le panel d’offres. J’ai également des demandes de pays limitrophes, ce qui accélère mon développement. D’ailleurs, je viens de m’associer à une autre passionnée, qui va bientôt me rejoindre pour prendre plus particulièrement en charge la partie commerciale.

Que proposez-vous? A qui le proposez-vous?

Label Histologie est une start-up spécialisée en histologie, une spécialité scientifique dédiée à l’étude des cellules et organes. Elle étudie la structure de ces tissus biologiques à un niveau microscopique et permet de comprendre leur fonctionnement normal ou pathologique.

L’histologie est utilisée dans de nombreux domaines comme le diagnostic de tumeurs en médecine, la recherche, la pharmacologie, la cosmétique…

Cette spécialité est peu enseignée dans les parcours techniques et universitaires d’où des difficultés d’optimisation des techniques, de compréhension et d’analyse des résultats.

C’est pourquoi nous proposons les 3 niveaux d’offres évoquées ci-dessus :

-la formation professionnelle pour toutes les personnes utilisant ces techniques dans nos divers domaines de compétences. Avec notamment de la formation à façon sur site ou non ;

-Du conseil afin d’aider nos clients à optimiser leurs techniques ;

-De la prestation technique pour tous les autres clients qui ont besoin d’informations histologiques dans leur étude mais qui ne sont pas spécialistes de ces techniques.

Nous travaillons avec des clients de divers horizons :

– les laboratoires de diagnostic : hospitaliers ou privés,

– les laboratoires de recherche académiques : universités, INRA, INSERM, CNRS…

– des institutions privées

– des industriels pharmaceutiques

– des laboratoires de cosmétiques

– des vétérinaires…

Parlez-nous de l’équipe et du parcours des créateurs ?

Je suis la dirigeante de Label Histologie. J’ai un doctorat et j’ai validé toutes mes études supérieures en travaillant en parallèle comme technicienne au Centre Hospitalier Universitaire de Reims, ingénieure et cadre au Centre Hospitalier de Cayenne (Guyane Française) avant de diriger un service de recherche dans un institut privé à Strasbourg. Cela m’a permis d’avoir une connaissance globale théorique et pratique. Avant de créer cette jeune entreprise innovante, j’avais une expérience de terrain de près de 20 ans.

J’ai pu, lors de collaborations scientifiques, réaliser des prestations techniques personnalisées pour des équipes de recherche. A cette époque, j’ai également commencé à créer des formations professionnelles dans cette discipline en intégrant des associations professionnelles (ACP France et Association Française d’Histotechnologie). Le but était de promouvoir la connaissance pour les techniciens, cadres et médecins…

Lorsque j’ai créé la start-up, je voulais proposer à mes clients tous les domaines qui me passionnent, à savoir la formation, la recherche fondamentale, appliquée et technique (sous forme de collaboration ou de prestation) et le conseil.

J’ai commencé par créer des formations professionnelles en inter-entreprises, puis je me suis rapidement spécialisée dans la formation personnalisée en intra-entreprises.

Dès le début de la création de Label Histologie, j’ai pu avoir accès à un plateau technique sur Nancy, ce qui m’a permis de réaliser de la recherche appliquée et de continuer à publier dans le monde scientifique. Ce qui m’a valu un prix scientifique pour une étude appliquée, en 2013 voté par les membres de la Société Française d’Histotechnologie.

Pour assurer mon développement, une personne va bientôt me rejoindre, de formation également supérieure, doctorat scientifique avec une compétence commerciale. Ce qui va permettre notamment d’ouvrir Label Histologie au marché international. Nous nous connaissons depuis des années et avons réalisé notre doctorat ensemble. Nous sommes très complémentaires avec la même philosophie d’entreprise.

Chaque demande étant spécifique cela nous oblige à nous remettre en question et c’est toujours un challenge de pouvoir y répondre. Cela nous donne l’obligation d’être toujours à la pointe des nouvelles technologies dans notre discipline. Tous les ans, nous allons nous former aux Etats-Unis afin de compléter nos connaissances.

Pour nous, l’enseignement sous forme de formation ou de conseil est une vraie passion. Chaque année, nous intervenons en tant que bénévoles dans des journées d’information pour les techniciens, dans des associations humanitaires afin d’aider les pays en voie de développement à optimiser les techniques pour le diagnostic des tumeurs.

Où en êtes-vous du développement ? Quelles sont les prochaines étapes ?

Label Histologie est créée depuis plus de 3 ans ; nous sommes en phase de développement.

Nous venons d’avoir un accord avec l’URCA pour héberger notre plateforme technique. Nous allons promouvoir la partie prestation technique, recherche et collaboration scientifique ; nous en sommes ravies.

Pendant les deux premières années, il n’y a pas eu de réelles démarches commerciales. J’ai travaillé essentiellement par réseau, ce qui m’a permis de développer tous les outils dont la société a besoin. Depuis un an, j’ai commencé, avec ma future associée, une démarche commerciale et nous avons de nouveaux clients français mais également étrangers.

Que recherchez-vous aujourd’hui ? Quels sont vos besoins actuels ?

Aujourd’hui nous sommes dans une phase de développement du plateau technique afin de pouvoir offrir des prestations qui sont complémentaires à la formation et au conseil. Ce type de prestations va nous permettre de cibler de nouveaux clients : les personnes qui n’utilisent pas ou peu les techniques histologiques mais qui en ont besoin pour valider leurs études.

Actuellement, nous recherchons des partenaires financiers, des subventions pour accélérer le développement du plateau technique, notamment par l’achat de matériel, automate, microscope à fluorescence…

Y a-t-il une actualité particulière à partager avec nos lecteurs ?

D’ici la fin du mois, nous allons installer notre plateau technique dans l’incubateur Farman de l’URCA.

Quels sont, selon vous, les avantages à installer sa start-up à Reims ?

J’ai réalisé mes études et ma thèse à Reims. J’avais donc un réseau professionnel qui m’a aidé lors du développement du plateau technique de Label Histologie. J’ai pu aussi rencontrer plus facilement de nombreux acteurs scientifiques et économiques de la ville. Vu mon histoire, il nous semblait donc naturel de créer la société en Champagne-Ardenne.

Et si j’ai choisi Reims en particulier, c’est parce que c’est définitivement une ville à taille humaine, dynamique et accessible. Sa proximité avec Paris et sa localisation centrale en Europe nous permettent de prospecter rapidement dans les pays du Benelux et en Suisse.

Vous êtes accompagné par Innovact Center depuis quelques mois, que pouvez-vous dire de cet accompagnement ?

 

Label_InnovactCenter

Innovact Center m’accompagne depuis fin 2013, en nous offrant un soutien sur mesure, des outils, des réseaux. Cela m’a permis de rencontrer les acteurs de l’innovation Champagne-Ardennais, et de structurer le projet de son implantation à son développement. J’ai aussi, avec votre aide, pu participer aux Innovact Awards 2014 ce qui m’a permis de challenger le projet et de rencontrer des contacts intéressants.

Si vous souhaitez contacter Lydie Venteo, vous pouvez la joindre à l’adresse mail : lydie.venteo@labelhistologie.fr

– Plus d’informations sur Label Histologie sur : http://www.labelhistologie.fr
– Les réseaux sociaux : linkedin