RECCAL

La start-up rémoise qui veut vous faire faire des économies fait parler d’elle ! Lancement de la commercialisation, médaille d’or au concours Lépine après 12 jours sur la Foire de Paris, le fondateur David Rodriguez vous parle de son actualité aussi chaude que l’eau de votre douche !

  • Parlez-nous de l’équipe et du parcours du créateur

Je suis David Rodriguez, j’ai 43 ans et suis le dirigeant fondateur de la start-up Reccal. J’ai obtenu un diplôme d’ingénieur en électronique et mécanique à l’Université de Technologie de Troyes (UTT). J’ai travaillé pendant 17 ans dans les services de développement des nouveaux produits de plusieurs grands groupes français, ce qui m’a permis de mieux appréhender l’ensemble des phases de vie d’un produit industriel. Mais par la suite, j’ai eu envie de changer ce cadre de travail, d’avancer dans un univers qui me ressemblait davantage au niveau des process, et de créer un produit entièrement « made in France ». Et justement j’avais gardé en tête une réflexion que je m’étais faite il y a une dizaine d’années en réalisant des travaux d’isolation dans mon appartement. J’avais mis ma main sur un tuyau commun d’évacuation des eaux usées, il était chaud et je m’étais interrogé sur toute cette énergie perdue. En mars 2016, cette réflexion a été l’élément déclencheur pour me lancer dans l’aventure start-up.

Cela fait désormais un an que je travaille à plein temps sur ce projet et nous avons conceptualisé, conçu, dessiné, prototypé, fabriqué et récemment installé notre premier site pilote. De nombreuses personnes et structures (Lycées, école d’ingénieurs, Chambre de commerce, Innovact, Sous-traitants) ont travaillé avec moi pour concevoir et fabriquer localement ce produit.

  • Que proposez-vous ?

En cherchant un peu je me suis rendu compte que le poste le plus énergivore d’un foyer était le chauffage de l’eau chaude sanitaire ! Les isolations de bâtiment se sont grandement amélioré et si nos radiateurs consomment beaucoup on ne s’en sert que l’hiver, contrairement à l’eau chaude que l’on utilise toute l’année.

Le chauffage de l’eau sanitaire consomme ainsi plus d’énergie que l’ensemble des appareils, électroménager et éclairage inclus. Cela pèse, pour un foyer de 4 personnes : 600€ annuels, représentant jusqu’à 60 % de la consommation énergétique totale.

Parmi l’énorme source d’énergie contenue dans nos eaux usées, chez Reccal nous avons décidé de nous focaliser sur le point de consommation d’eau chaude le plus important d’un foyer : la douche.

En 10 minutes nous consommons 56 litres d’eau chaude et toute cette énergie finit aux eaux grises !

Notre engagement, faire économiser 30% du chauffage de l’eau de notre douche, soit 200€ par an avec un retour sur investissement en 2 ans !

  • A qui le proposez-vous ?

Nous souhaitons rendre ce produit accessible au plus grand nombre grâce à une maîtrise des prix de fabrication et de distribution, tout en utilisant des matières premières recyclables. Le produit sera commercialisé au travers de 3 canaux de distribution :

  • En direct par un site Internet diffusé via des campagnes Adwords et Facebook
  • En grandes surfaces de bricolage, ce qui sera la locomotive principale pour nos volumes
  • Et chez les distributeurs professionnels.
  • En quoi êtes-vous une jeune entreprise innovante ?

Vous connaissez des personnes équipées de ce genre de système ? Trêve de plaisanteries, ce dispositif est clairement une innovation : la grande ergonomie de notre produit est particulièrement adaptée à la rénovation et n’implique aucune contrainte à la conception des bâtiments lors d’une installation neuve. Il s’installe avec une clef à molette classique et de la simple colle PVC que l’on trouve en magasin de bricolage. Sans consommable ni branchement électrique, Turbosiphon c’est le plug & play de la plomberie.

  • Où en êtes-vous dans la création/développement ? Quelles sont les prochaines étapes ?

L’entreprise est créée depuis environ un mois et nous avons déjà déposé notre premier brevet, protégé nos marques, accueilli notre premier stagiaire Ingénieur et commencé à fabriquer des produits.

Les prochaines étapes seront la commercialisation et la mise en place de campagnes publicitaires dans la presse et sur les réseaux sociaux.

  • Quel est votre rapport avec le territoire rémois ?

Pur cru Local, Ingénieur 100% Cépage UTT Millésime 1999, je suis très attaché au territoire et je travaille activement avec les lycées Saint Jean Baptiste, Arago et l’école d’ingénieur de Reims. Si l’innovation est avant tout technique elle est aussi sociale car nous travaillons pour l’assemblage final de notre produit avec les Ateliers des Paralysés de France dans la zone Farman.

  • Que vous a apporté Innovact ?

J’ai été lauréat des Innovact Awards 2016 et suis depuis très bien suivi et conseillé par ma chargée de mission, Dorothée Foirien. Innovact m’a d’abord apporté de l’humain avec une grande qualité d’accompagnement et un Mentor très proche. Ensuite la formalisation de mon plan de financement, des formations efficaces et un lieu de travail idéal pour affronter les moments difficiles pendant lesquels ont pourrait vite se sentir seul.

  • Que recherchez-vous aujourd’hui ? Quels sont vos besoins actuels ?

Des Clients ! Mais aussi des conseils pour dérouler et étayer notre plan commercial.

  • Y a-t-il une actualité particulière à partager avec nos lecteurs ?

Nous avons eu l’immense plaisir de participer au concours Lépine sur la foire de Paris et pour un ingénieur ce n’est pas rien ! La foire de Paris s’est déroulé du 27 avril au 8 mai. Avec 600 000 visiteurs et 3 500 exposants sur 220 000m², c’est le premier événement commercial et festif d’Europe.
La foire de Paris, Quelle aventure ! Les préparatifs….. Il ne faut rien oublier, le nappage ignifuge, la communication, les éclairages, les rallonges électriques, la machine à café ! Et oui la machine à café car les journées sont très longues !
Un véritable marathon ! Douze jours de présentation, d’écoute attentive, de prises de notes, de rencontres et puis surtout ce Concours en trame de fond. Rencontrer les différents juges, trouver les mots pour expliquer au mieux, pour convaincre et puis nous voilà un soir, rassemblés tous ensemble, dans un luxueux salon du parc des expositions de Versailles….. Les nominés sont annoncés par ordre croissant, le stress monte, ouf ! Une Médaille d’or c’est formidable pour une première.
Être sur le concours Lépine c’est de facto être identifié comme innovant sur la foire de Paris, nous y sommes mis en lumière. De nombreuses personnes viennent à la foire pour faire le concours Lépine. Pour moi cette foire aura été, une source d’inspiration, au plus près de nos futurs utilisateurs. L’opportunité de collecter tout ce qui pourrait être utile à l’amélioration de l’offre Reccal et à l’efficacité de la stratégie commerciale et de communication. La tête pleine d’idées, le carnet rempli de nouveaux contacts, je repars motivé à 300% ! C’est dingue l’énergie que l’on trouve dans ce lieu, c’est une expérience à vivre…

Pour plus d’informations

> Contactez David Rodriguez : david.rodriguez(a)reccal.fr

> Voir le Flyer : ICI