Chasseur d’appart’ réinvente le secteur immobilier !

La start-up rémoise Zilia réinvente l’achat-vente d’appartements à Paris avec un service sur-mesure basé sur une utilisation très poussée des nouvelles technologies et des toutes dernières techniques de marketing …

Grâce à ses process innovants et son équipe qui s’est agrandie tout dernièrement, un acheteur trouve un appartement inédit sur le marché et qui correspond parfaitement à ses critères.

Parlez-nous de votre entreprise. Quelle est son histoire ?

Après avoir lancé une application mobile de recherche immobilière géolocalisée en février 2016 (Zilia), nous avons créé le service Chasseur d’appart’ en juillet de la même année. Notre histoire c’est avant tout la rencontre d’un agent immobilier et d’un ingénieur informatique, tous deux rémois, dont l’association a fait des étincelles !

Aujourd’hui, Chasseur d’appart réinvente et bouscule le secteur de l’immobilier pour les particuliers !

Que proposez-vous et à qui le proposez-vous ?

Nous proposons le service  » Chasseur d’appart’ « , qui aide les gens à faire l’acquisition de leur résidence principale à Paris intra-muros. Il suffit de s’inscrire sur le site https://chasseurdappart.paris en précisant ses critères de recherche. Parallèlement, nous trouvons par le biais de nos actions marketing des appartements exclusifs (qui ne sont pas sur les sites internet habituels ou en agence) et nous proposons à nos acheteurs ceux qui leur correspondent. Si la personne souhaite acheter le bien proposé, nous sommes rémunérés à hauteur de 3% du prix de vente.

En quoi êtes-vous une startup innovante (et pas uniquement une agence immobilière) ?

Notre seul point commun avec une agence immobilière, c’est que nous proposons des appartements à la vente. Mais nous ne sommes en rien une agence immobilière et nous ne faisons rien comme un agent immobilier !

Au-delà du fait que notre offre est à ce jour uniquement disponible à Paris, notre originalité se résume en 3 points majeurs : une approche différente du marché, des process et un marketing entièrement automatisés et une organisation interne inédite dans le secteur. Pourquoi ces choix ? Pour être le plus productif possible et être cohérent avec les usages des clients qui recherchent de la simplicité et de l’efficacité.

Je m’explique.

  • Notre approche marché : nos clients ne se voient pas proposer le même service qu’une agence traditionnelle. Concrètement, pour nos vendeurs, il n’y a pas de mandat de vente, pas d’engagement et notre service pour vendre son appartement est gratuit. Et comme nos « chasseurs » cherchent réellement les apparts en lien avec les critères de nos acheteurs -et non des apparts quels qu’ils soient-, par conséquent lorsque nous allons voir le propriétaire, nous avons déjà les acheteurs ultra qualifiés et des visites à proposer : ces derniers visitent un appartement qui correspond parfaitement à leur recherche, ils font une promesse, et c’est vendu !
  • Notre marketing automatisé: Nos process sont basés exclusivement sur les nouvelles technologies. Evidemment, la proximité client reste essentielle dans notre secteur et nos chasseurs ont donc une présence physique permanente sur le terrain pour détecter très en amont tous les appartements sur le point d’être mis sur le marché et construire ainsi notre base de vendeurs et d’appartements inédits sur le marché. Mais nous faisons également un usage ultra poussé des toutes dernières technologies de communication pour mettre en place une imposante communauté d’acheteurs parisiens. Nous avons ainsi acquis à ce jour une base de 1500 acheteurs. Tout est connecté : la communication, le marketing, la relation clients qui se fait via des sms et des applis spécialisées, nous utilisons des outils de suivi clients que nous développons nous-mêmes, et des algorithmes de match-making pour croiser le plus finement possible les apparts à vendre avec les critères de nos acheteurs. Cela permet également un tracking maximal, un super suivi du client, qui aime cette qualité, cette relation réactive et simple. Comme par ailleurs nos acheteurs sont en réalité, dans 80% des cas, des vendeurs qui n’ont pas encore mis leur bien en vente, nous sommes, quand ils sont prêts à vendre, les premiers à diffuser l’info et nos outils de mach-making permettent de trouver l’acheteur très rapidement. C’est un cercle vertueux et on fait ce qu’on appelle dans notre jargon du « off market » : on construit notre propre marché On a nos acheteurs et on se crée notre propre sourcing d’apparts. C’est une sorte de bouche à oreille, qui est très adapté à Paris car la vente d’appartements se fait en grande partie de cette manière. Et pour que cela fonctionne, on a besoin d’un réseau local hyper important : on le cultive chaque jour, on noue beaucoup de proximité avec le voisinage. J’ai bouclé la boucle !
  • Notre fonctionnement humain enfin. Nos collaborateurs sont salariés au fixe et non à la commission. Tout le monde gagne la même chose. En fait, c’est un travail d’équipe qui permet de faire fonctionner la start-up, enclencher les ventes et de satisfaire nos clients. Chacun apporte sa contribution et la vente est le fruit d’un travail collectif, et non d’un seul négociateur qui multiplierait les visites et empocherait sa « com » à la vente. C’est une approche, une vision et une organisation totalement diffé

En conclusion, je dirais que nous sommes en train d’industrialiser le secteur de l’immobilier, qui jusqu’alors n’utilise pas ou peu de technologies, garde une organisation interne très classique autour de l’agent, et n’a avec ses clients qu’une relation très traditionnelle et parfois fluctuante. Avec Chasseur d’Appart au contraire, les chasseurs diffusent une image différente des agents immobiliers, ils sont mieux reçus et même BIEN reçus par les prospects. L’image « Chasseur d’appart » fait toute la différence, aidée par un marketing et une communication décalée, bref une image de marque différente. Le service rendu est ultra qualitatif et réactif pour les acheteurs comme pour les vendeurs.

Pourquoi uniquement Paris ? Quel est votre lien avec le territoire rémois ?

Comme je l’ai dit plus haut, notre service est très proche du bouche à oreille, il est donc très adapté aux marchés où la vente se fait quasiment en direct, en dehors du marché traditionnel. Notre fonctionnement étant basé sur les nouvelles technologies, il nécessite aussi un marché très favorable aux vendeurs, c’est le cas de Paris et des grandes capitales européennes.

Même si notre marché n’est pas à Reims pour l’instant, le siège est et restera à Reims. C’est là qu’on trouve notre stabilité. Juridiquement et pour obtenir les aides et subventions, pour construire un réseau et trouver des soutiens, c’est à Reims que c’est efficace et que ça bouge. Paris est saturé de ce côté-là et nous avons besoin de réactivité et d’humain dans nos relations… !

Notre lien avec Reims ? Aujourd’hui nous avons 11 personnes dans l’équipe à temps plein dont 9 rémois. 80% de l’équipe est née à Reims, a grandi et a étudié à Reims, y compris les deux fondateurs. On a à cœur d’y retourner chaque week-end, voire chaque jour et nos vies et nos familles sont ici à Reims, nos partenaires y sont également comme l’incubateur Innovact, les financeurs, nos mentors, notre réseau professionnel, économique, et stratégique y est depuis toujours. Par exemple, Eva est chasseuse d’appart à Paris, mais revient chaque jour et chaque semaine à Reims, continue ses études à Reims chez Maestris. Elle travaille avec passion et revient chaque jour dans sa ville favorite.

Que recherchez-vous aujourdhui ? Quels sont vos besoins actuels ?

Nous vendons actuellement un appartement par semaine, très centré sur le 9ème arrondissement ; nous souhaiterions rapidement arriver à un appartement vendu par jour dans tout Paris. Nous sommes donc en quête de notoriété sur la capitale, et avons pour cela besoin de financements publics et privés, dans le but de communiquer, de faciliter l’accueil de nos chasseurs, et d’embaucher de nouveaux chasseurs.

Les étapes que nous avons définies à court et moyen termes sont les suivantes : 1) réussir à servir tous les arrondissements de Paris en ouvrant des succursales dans tous les arrondissements – 2) réussir à prendre des parts de marché réellement significatives à Paris d’ici fin 2017 – 3) à Horizon 2018 commencer un développement international, en dupliquant le système à Berlin et Londres d’abord.

Nous imaginons également nous diversifier en développant un service autour de la location dans un premier temps, et de l’immobilier neuf plus tard.

 

Vous êtes accompagné par Innovact depuis votre entrée dans le process de sélection des Innovact Awards 2016, quest-ce que cela vous a apporté jusquici ?

Outre les multiples leviers d’accompagnement proposés, le bénéfice le plus important se situe dans le réseau. Nous profitons de liens étroits avec les entrepreneurs de la région, BPIFRANCE, la CCI, les banques. Innovact nous a également beaucoup apporté dans notre réflexion stratégique sur la structuration juridique, financière et humaine que nous vivons depuis six mois. Nous sommes arrivés l’été dernier à 2 fondateurs avec un projet, nous travaillons ensemble depuis nos premiers contacts, et grâce à cela nous avons fait naître une vraie entreprise, avec une vision, une structuration, des financements possibles, une équipe, un réseau, etc. Cela nous fait gagner énormément de temps, ce qui nous permet d’en être là aujourd’hui et déjà d’animer une équipe de 11 personnes !

Y a t-il une actualité particulière à partager avec nos lecteurs ?

L’équipe s’est très largement agrandie ces derniers jours ! Nous sommes désormais 10 personnes à temps plein, dont 8 commerciaux. Et nous serons 11 le 1er février.

Les profils de nos collaborateurs sont divers. Les chasseurs Eva, Nadia, Tess, Clémence, Rabeel et Lauanne ont entre 20 et 25 ans, avec ou sans expérience professionnelle. Arnaud est notre manager commercial, il a 6 ans d’expérience commerciale. Augustin est en charge du Marketing et des opérations. Enfin Thomas est Business Developer, issu du master 1 de Néoma Reims. Lucas arrive le 1er février, il sera notre designer.

Toutes ces personnes ont des contrats variés à savoir : 3 contrats pro, 1 stage, 1 prestataire freelance, et les 5 restants sont des CDI. Presque tous embauchés à Reims ! J

Pour contacter l’équipe

Charles Delvincourt : 06 81 03 14 94 – charles(a)zilia.frhttps://chasseurdappart.paris – FB, TW, instagram, linkedin